Un Weekend en Bourgogne {à la découverte du plat sans "Gène & sans Paradis" } & la tarte rustique aux Mûres

J'avais envie de chlorophylle , de campagne , de champignons , boire un verre de Bourgogne ,  croquer des raisins mûrs , manger un plat d'automne , me promener sans but  voir la pluie peut -être , la brume je n'y avais même pas pensé , me reposer ...

Elle ma proposé sans détours de venir les retrouver au Relais du Vieux Moulin à Trades, j'ai dit OK nous arrivons Vendredi soir ...
Et j'ai vu la Bourgogne , enfin le haut du Beaujolais , la Bourgogne du Sud , j'ai vu la campagne , du vert partout , des fleurs dans les potagers , des vaches , superbes Aubrac et riches altières Charolaises , j'ai vu la pluie , la brume puis le soleil embrasser cette terre que je ne connaissais pas ...

Nous avons pris le temps d'un énième verre , avons grignoté au Relais du Vieux Moulin des frites parce que pour elle quand c'est la fête on sert des frites , mangé un Welsh Rarebit pas très bourguignon qu'elle avait découvert le jour même sur le blog d'une autre passionnée , parlé de tout et de rien , de l'avenir toujours aussi incertain , mais ne l'est il pas pour tous ces derniers temps  ? 

J'avais envie de prendre la clé des champs , elle me l'a offert sur un plateau de bois ...





Arrivés dans le petit village de Trades nous nous sommes installés  dans notre petit chalet plein de charme face à l'étang ...
Elle, gère son petit monde dans ce petit village  au bord d'un ruisseau qui coule le long de cet ancien Moulin où l'on pressait une huile de noix dans le temps ....
A présent c'est sa cuisine que l'on vient déguster dans ce vieux Moulin ou un verre que l'on vient partager ...
J'y ai croisé Raymond , agriculture qui fait son miel et qui nous a proposé de venir voir ses ruches ....



Et pendant que nous prenons un coup d'air frais , Elle est dans sa cuisine , alors nous partons nous ballader pour la journée ...

Alors j'ai vu Cluny , perdu mes pas dans l'Abbaye et ses secrets d’alcôves, une Abbaye que je rêvais de visiter depuis longtemps ...
en sortant nous visiterons le Musée des Arts & Métiers dont les étudiants barbus (la tradition veux qu'ils se laissent pousser une barbe énorme dés leur deuxième année ) nous ont vite pris en main et expliqué une à une machines et inventions géniales ...
moi pas férue de physique pour deux sous durant mon cursus en cosmétologie (où l'on manipule beaucoup d'appareils électriques entre autre ) me suis retrouvé ainsi qu'une petite miss de 8 ans avide d'histoires et de détails sur l'électricité statique , un endroit à visiter vraiment !





Admiré un magnifique étalon , un trait Auxois un peu "grincheux " mais si beau 
et regretté de ne pas avoir le temps d'aller 

Puis nous avons bu un verre de Maçon Blanc à la terrasse d'un troquet comme je les aime ....
  grignoté des Cuisses de Grenouilles , une salade de jardin ,  bu un verre de Maçon blanc à nouveau , pris un café  ....


Nous avons pris le temps de découvrir la ville , fait les boutiques , y compris la célèbre Quincaillerie rue Lamartine dédié à l'art de la Cave et à la cuisine depuis 150 ans et qui a gardé son charme d'antan ...


Découvert un maître en dentelles (dit- on dentellier ? ) qui nous a patiemment expliqué sa technique ...
pris un verre à nouveau , bu un thé , grignoté une crêpe , nous avons pris le temps de faire des achats juste à côté dans une pharmacie -herboristerie où j'aime à flâner et y découvrir une nouvelle huile essentielle  ou une eau florale ...
Mais il est l'heure de partir et d'aller voir Raymond qui nous raconte que cette année ses abeilles n'ont pas fait de miel (le temps pluvieux de l'été probablement ) (même constat en Corse apparemment )
La route vallonnée est splendide et nous croisons encore et encore vaches et petits ânes pas farouches du tout ...

 Arrivés au Hameau nous allons directement dans la miellerie ....

Raymond nous présente des brèches vides sortis des casiers une à une , soudain un peu de miel , enfin quelques kilos tout au plus , ça suffira à peine pour sa propre consommation ....



On a véritablement envie d'y croquer à pleine dents ...
Le dernier pot de la récolte précédente , un miel toutes fleurs doré à souhait ... 
Raymond nous propose alors d'aller voir ses ruches , j'ai bien senti l'amour et la passion qu'il leur porte , c'est assez touchant je dois dire ...

Elles sont là nichées au creux des mûriers ...
Raymond possède également quelques belles Aubrac et Charolaises croisées Limousines que nous apercevons à quelques mètres de nous et produisait autrefois du veau élevé sous sa mère en étable qui produisait une viande très blanche ...
La brume est en train de tomber , rare en cette saison mais j'aime bien l'atmosphère ambiante qu'il s'en dégage 
Et  je profite à fond de cette campagne qui nous fait totalement défaut dans notre aride Provence ....

je me ressource et découvre des tas d'herbes et de plantes dont personne ne connait l'usage et je remercie mon grand-père de m'avoir légué sa sagesse toute paysanne ...
Nous décidons de revenir le lendemain pour cueillir des champignons , des orties et des Mûres et Raymond nous propose ses bois aux alentours ....

 avant de partir nous croisons un superbe jeune taureau Aubrac bien plus interressé par une jeune vache que par nous , nous préférons ne pas nous attarder ...
Après une soirée au Moulin , le petite Déjeuner se fait dans le calme et l'enthousiasme d'une petite fille qui adore l'idée d'aller aux Champignons , nous ne traînons pas d'ailleurs et sommes vite dans les Sous bois alentours ...



Le temps n'est pas aux champignons ni même aux Châtaignes
  la terre trop sèche encore et nous nous rabattons sur les Mûres et orties qui foisonnent le long du chemin ....

Les Mûres plaisir d'enfants que je transforme en une Tarte Rustique toute simple pour le goûter
La tarte rustique aux Mûres 
Ingrédients pour la pâte 
250 g de farine (au choix)
80 g sucre roux
100 g de Maïzena 
120 g de beurre froid coupé en cubes 
60 cl de lait ribot (Elben , Jorik ou au pire un yaourt bulgare)
1 jaune d'oeuf (facultatif)
Ingrédients pour la farce :
800 g de Mûres 
120 g de sucre roux 
120 g de farine ou de Maïzena (ou fécule de P.de Terre)
2 cuillères à soupe de jus de citron 

*Dans un saladier ou au mixer mélanger les ingrédients de la pâte sauf le jaune d'oeuf 
Former une boule que l'on mets dans une poche plastique ou un linge propre 30 minutes au frais .

*Pré-chauffer votre four à 180 °

*Dans un autre saladier mélanger les fruits lavés , le jus de citron , le sucre et la farine .

*étaler en rond votre pâte sur un plan de travail légèrement fariné , déposer le cercle de pâte sur la plaque recouverte d'un papier de cuisson 
Ajouter au centre le mélange fruits-farine

*Rabattre les bords par dessus comme sur la photo , passer au pinceau le jaune sur la pâte et saupoudrer de sucre roux .

* enfourner 50 minutes environ 
Servir , chaud ou froid avec de la glace à la vanille ou de la crème fouettée si l'on veut ! 
Moi je me suis arrêté pour ramasser des Orties bien armée de gants en latex parce qu'on a beau avoir sa technique je préfère aller vite et bien ...
J'en prépare un peu en soupe puis je garde le reste séché pour mes tisanes ou en soupe chaude pour mes poules l'hiver ...
la poudre d'orties (que l'on trouve séchée en Herboristerie également ) est un excellent reminéralisant pour vos problèmes d'arthroses (j'en prends une cuillère en poudre bien broyée dans mon yaourt ) et apporte du calcium aux poules pour des coquilles d'oeufs plus dures 
Nous décidons d'aller manger dans un village voisin où grenouilles , andouillettes et magrets seront du Menu ....
l'heure est déjà au retour vers LYON puis un retour vers la Colline tard le soir ...
Avant de partir nous parlons de la carte du Moulin avec ELLE et elle me parle de spécialités du coin ...
Moi qui ne connait rien à la Bourgogne ( enfin si peu quand on pense aux Oeufs en Meurette et Boeuf Bourguignon )
je découvre l'histoire du Saucisson au Gène et au Paradis et ne rêve dorénavant plus que de ça ...
Cette spécialité fait parti des traditions liées aux Vendanges où les brûleurs cuisaient un saucisson dans un chaudron sur du Marc de Raisin = le Gène et le Paradis = le premier jus pas encore fermenté et sucré ....
le tout lié au beurre , à l'ail et à l'échalotes grises ...
Un plat fait pour me plaire ...
Au retour nous traversons le Beaujolais et ne pense plus qu' à ma recette ...
 en passant de chez Bobosse que l'on retrouve aux Halles de Lyon 
je me promets de m'y arrêter un prochain jour pour déguster ne serait ce qu'une andouillette    tirée à la ficelle ou un Sabodet , choses très exotique pour moi ...
Mais pour l'heure je me mets en tête de re-créer une sorte de saucisson sans Gène et sans paradis qui va se révéler être un succès 
voici ma recette ...


La saucisse sans Gène et sans Paradis à ma façon 
et mes gâteaux de pommes de terre à l'ail & persil ...
Ingrédients pour 4 à 6 pers 
4 à 6 tranches de poitrine de porc fraîche 
1 kg de saucisse de Toulouse ou un saucisson frais lyonnais 
1 kilos de raisins noirs (pas de Muscat qui apporterait trop de sucre au plat )
400 g de Mûres 
4 échalotes grise 
1 gousse d'ail dégermée
du bon beurre 
1 bouteille de bon Bourgogne ou Beaujolais 
1 pomme de terre par personne 
persil plat 

la veille laver le raisin et les Mûres , les écraser à la main au fond d'une cocotte en fonte 
déposer le lard puis la saucisse et couvrir de vin ...
Laisser reposer la nuit 
Le lendemain mettre à cuire à feu moyen et lorsque le vin commence à cuire baisser la température à feu  doux et laisser cuire 2 heures environ , bien nappé de jus la viande de temps à autre ...
Goûter la sauce et saler et poivrer au goût .
Prélever les viandes confites à présent et réserver sur un plat 
 passer la sauce au chinois (on presse le tout afin d'extraire le maximum de jus) on jette les grappes et les déchets et on remets la sauce filtré à réduire  avec une noix de beurre 
on fait bouillir pour réduire le tout et je mixer la sauce que je remets à chauffer doucement  avec les viandes dedans ...
Servir chaud avec les gâteaux aux pommes de terre 
et un bon Bourgogne !

*selon les conseils que j'ai pu recueillir un Chambertin de chez Rousseau m'a été suggéré mais vous suggestions sont les bienvenues ...

Un plat merveilleux bien équilibré et un surtout bien de saison dont je suis assez fière et que je vais décliner cet hiver lors de la saison du gibier ....

Un Weekend tout en douceur et en saveurs ...

Je vous recommande les chalets à Trades il suffit de contacter Chantal que je remercie au passage pour sa gentillesse et son sérieux 
Chantal PACHOT
Responsable Gites Camping Salle communale
Tel : 06 66 51 70 78

Et puis vous arrêter manger une planche Tradironne chez elle 
demander Sandrine ou Florence 
Le Moulin
69860Trades
Téléphone : 04 26 74 83 89
Site : http://lerelaisduvieuxmoulin.over-blog.com/

Read more...

Picture

Picture

About This Blog

Créatrice & directrice de " Simply in food ", je travaille comme Auteur & Consultante Culinaire ...
Je vis dans le Luberon et partage mon amour du Bio , du Beau et du simplement bon ici sur ce site depuis Novembre 2005 . N'hésitez pas à me contacter :
garance7@gmail.com
ou pour toutes questions professionnelles retrouvez moi sur http://www.simplyinfood.com
















  © Blogger template Shush by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP