Master Chef Saison 3 ...

MASTERCHEF est de retour pour une nouvelle saison sur TF1
Si vous souhaitez participer, que vous êtes un(une) passionné(é) de cuisine et vous avez envie de vivre une aventure incomparable auprès des plus grands chefs français.
Si vous avez envie de faire de votre passion votre métier, si vous souhaitez confronter vos connaissances culinaires aux autres, si vous avez une identité culinaire forte et que vous souhaitez nous faire découvrir votre univers… n’hésitez plus !

Inscrivez-vous au plus vite sur :
Vous pouvez également vous inscrire en composant le 3280* ou par courrier à l'adresse suivante :

MasterChef 
Shine France
BP 90096
92105 Boulogne Billancourt Cedex
Vous pouvez également envoyer votre NOM, Prénom et Numéro de téléphone sur mon adresse mail mastercheffrance@gmail.com
et je vous transmettrai un dossier à remplir.
Pour plus d’informations n’hésitez pas à me contacter au 01 46 09 28 18 ».

Jeanne Collin
Directrice de Casting

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 mars 2012.

A vous de jouer !

Nous à la Colline nous sommes fan alors qui sait ....

Read more...

Topinambours confits à l'huile d'olive {mon pays ce n'est pas un pays , c'est l'hiver}

Et le mot pour Topinambours en Suédois est Jordärskoka et non pas ce que j'ai écrit "Kronärskoka" par erreur sur la photo qui veut dire : "Artichaut"
Un Lapsus révélateur car le goût du topinambours est si proche de l’artichaut ...


Pendant que le monde bouge, gronde, tempête, moi je me réfugie loin dans mon pays de cœur ...
Ce pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver ...
L'hiver que j'aime et attends toujours le cœur battant
je regarde les nuages s'amonceler lourds de neige passer au-dessus de moi et regrette de ne pas avoir encore pu laper les flocons comme lorsque nous étions enfants...
Je scrute le Mont Ventoux, notre mont dégarni, ce mont chauve qui devrait se couvrir prochainement ...
je rêve, je prie, je scrute encore et encore
Cette nuit j'ai rêvé de neige, d'aurores boréales , de millions de flocons qui tourbillonnaient comme des lutins devenus fous , un peu à la façon des derviches tourneurs qui au bout de leur danse trouvent l'extase dans le vide ....
Ma recette ce n'est pas une recette c'est une gourmandise d’hiver, mon pays
Mon paradis, c'est la paix ...
***
Topinambours Confits à l'huile d'olives
Topinambours
Huile d'olive
Ail
1 citron
gros sel
Thym, sauge, laurier, grains de poivre (des herbes fraiches)

***
Peler les topinambours puis les frotter avec un citron afin qu'ils ne noircissent pas ...
Couvrez les de gros sel durant une demi-heure
Puis frottez-les avec un papier ou un torchon afin de retirer tout le sel
Plonger les topinambours dans un bain d'huile d'olive froide avec deux gousses d’ail , le laurier du thym frais ou du romarin
Faire cuire à feu doux durant 30 minutes environ (45 minutes s'ils sont plus gros )
Retirer les herbes
Laisser refroidir puis verser dans des bocaux propres et stériles
Ajouter des herbes fraiches (thym, laurier et romarin)

Les bocaux se conservent 3 semaines au frais et à l'abri de la lumières et ils se bonifient avec le temps ... 
je les sert avec du gigot, du rôti , du poulet ou des légumes ...
ou juste avec des flocons de sel rose et un peu de vinaigre balsamique ...

Bon Week end ...

Read more...

Pinnekjøtt {ou quand l'appel du Nord se fait plus fort que tout }

Vous l'aurez compris, j'aime le Nord !
La Scandinavie, la Sibérie, la Mongolie ou le Canada, les grands espaces blancs ou désertiques , austères, les forêts de sapins ou de bouleaux à perte de vue, le silence tout m'envoute et m'ensorcelle...

Enfant je ne rêvais que de Vikings, de drakkars et de loups ou d’immensités neigeuses …
Certes la mer, le soleil et les plages de sables blancs ont un attrait indéniable et j’y ai passé quelques années plus jeune entre l’ile de Lahaïna dans l’archipel d’Hawaï, le Brésil ou l’Australie où j’ai vécu mais mon cœur s’est farouchement et instinctivement perdu là-bas au Nord, là-haut pour je ne sais quelles raisons intimes ou obscures.

Et la vie a fait le reste afin de m’attacher plus profondément encore,  j’y ai perdu ma fille ainsi que certaines de mes meilleures amies parties trop tôt et y ai gardé des gens que j’aime inconditionnellement !
Mes origines nomades y sont certainement pour quelques chose , il suffit d'écouter les chants des Saamis du Nord (en laponie ) et des amérindiens pour comprendre d'où nous venons ...
Une vieille cousine française qui vivait là-bas depuis la guerre et qui enseignait le violon m’avait dit un jour : « tu t’y perdras tu sais, tu ne sauras plus partir, pars avant qu’il ne soit trop tard… »elle avait 84 ans et n'avait pas eu d'enfants , veuve , elle se sentait si seule là bas !

Au lieu de sonner comme un glas, ces paroles ont encore plus résonné comme une certitude : nous sommes tous attaché à certains endroits sans trop savoir pourquoi et finalement cela est sans importance, l’important encore une fois c’est d’y être heureux !

Et puis cette Colline m’a envouté un beau jour de Février, vraiment, même si je sais que mon cœur qui est grand quand il aime, a une partie de lui là-bas, quelques parts sur un petit ponton de bois face à la mer du Nord , un « Brygga » comme on les appelle, ces petits pontons qui se jettent à la mer, où mon cœur a bien failli basculer pourtant un matin d’Avril il y a 19 ans …

Ce ponton est un cordon ombilical qui me relie de cette terre suédoise à la mer de Skagerak que j’aime immensément …
Pour moi la Scandinavie n’est pas une mode  (comme le fait constater Claire Pichon sur les nouvelles tendances culinaires 2012, on mangera « Nordik » cette année (voir ici ) (et coréen au passage ce qui n'est pas fait pour me déplaire !)


mes pains suédois , mon gravlax , la sauce à la moutarde et les petits pains danois qui l'accompagne  ou mon saumon séché à la betterave  ont fait mouche depuis chez d'autres bloggeuses ou mes kanelbullar (qui eux ont fait mouche cet hiver ) sont devenusà la mode et je ne peux que me réjouir de cela !

Mais d'autres recettes sont passées inapercues et c'est vraiment dommage parce qu'elle sont belles , bonnes et simples et très suédoises comme les Hasselbackpotatis  ce äggost spécialité du Bohuslän , cette côte Ouest que je vous présente sans cesse et où j'ai vécu ou bien ces petites spécialités de l'ile de Gotland , faciles et délicieuses  les Saffranspankakor  ici  
ou ou bien ce merveilleux gâteau  le Ostkaka ici ...

Alors si ( comme vous êtes nombreux à me l'écrire ) je peux vous donner l'envie de "goûter" à ce pays  j'en serais juste heureuse comme tout ce que je partage ici depuis ces 6 dernières années ...
****
La recette que je vais partager avec vous aujourd'hui est une recette norvégienne et je peux vous affirmer que débuter la nouvelle année lunaire et de surcroit du Dragon (qui est mon signe chinois) avec un tel plat m'a boosté pour les prochaines semaines à venir ...

Pour la petite histoire des
Pinnekjøtt c'est probablement le plat le plus populaire sur les tables de Noël en Norvège après les Ribbe et peut -être le lutfisk ...
...
LesPinnekjøtt sont en fait les côtelettes d'agneau salées puis séchées (et parfois fumées) que l'on réhydrate ensuite pour les cuire à la vapeur sur des buchettes de bois de bouleau
et que l'on sert ainsi ou grillées avec une purée de légumes racines (pommes de terre , rutabaga et carottes ) une purée que l'on appelle Rotmos , du chou rouge confit, du chou blanc fermenté (ou au vinaigre) des pommes de terre, des petites saucisses et parfois avec de la moutarde , le tout ensemble ou au choix d'ailleurs ...
On achète ces côtelettes séparées ou le côté entier d'un agneau en Norvège et la cuisson se fait en 2 ou 3 étapes  :
*la première consiste à laisser les côtelettes tremper dans de l'eau toute une nuit afin de les déssaler (on change d'eau 2 ou 3 durant le processus)
*la deuxième consiste à disposer les côtelettes sur des bûchettes de bois de bouleau (ici elle sont déjà prêtes à l'emploi et achetées en Norvège ) mais on peut se servir de branchettess de bois de hêtres ou de bouleau brut
*la troisième et dernière étape consiste à cuire les côtelettes à la vapeur (on verse un peu d'eau au fonde la cocotte et on en rajoute s'il en manque  ) durant 2 à 3 heures jusqu'à ce que la viande se défasse de l'os ...
la viande va prendre des saveurs boisées , se cuire à la vapeur mais s'imprégner aussi de sa graisse qui coule sur chacuns des côtelettes ainsi disposées et faire un jus qui servira ensuite pour les napper si l'on veut.
après cuisson à la vapeur ici
on peut ensuite les servir ainsi cuites à la vapeur ou juste passées sous le grill !
Bien évidement c'était un moyen de conservation autrefois qui est resté très ancré dans les traditions !
****
hier j'ai improvisé ainsi un lunch en famille sur des notes norvégiennes qui ont séduit absolument tout le monde
Au Menu
Salade d'hiver
(salade verte , céléri , pommes & myrtille, noix et chips de Lefse )
Pinnekjøtt
 Rotmos  & chou rouge confit
petites tartelettes aux pommes confites , crème fouettée & myrtille
Pour la salade d'hiver
coupez finement une belle Scarole lavée et essorée
 détaillez finement 3 branches de céléri
pelez puis découper en petits cubes 2 granny Smith
Mélangez le tout puis ajoutez des myrtilles fraiches et quelques noix de grenoble
nappez avec une sauce faite de :
-25 cl crème liquide fouettée au fouet , une cuillère à café de moutarde de Dijon, une cuillère à soupe d'huile de Colza , un peu de sel & de poivre
Servez avec des Lefse frits (ou des chips de tortillon)

  Et puis nous y voilà , le verdict que j'attends avec appréhension parce qu'après 3 heures de cuisson matinale qui a parfumé ma cuisine dés le petit déjeuner d'effluves racés , boisées et odorantes qui ont incommodé mon gentil mari plutôt peu porté sur la viande en général
(on n'aime ou on déteste l'odeur de cuisson des Pinnekjøtt c'est bien connu en Norvège !)
c'est avec bonheur que je sers mon plat de Pinnekjøtt grillées sous le Grill...
une expérience pour certains quasi jouissive (malgré l'expérience olfactive
pour ma part j'ai savouré chaque morceaux ...
et je vais remettre un côté d'agneau à sécher très vite !
***
voici la recette de
la préparation des Pinnekjøtt
(que l'on peut conserver une année à la cave ou au frais )
*acheter un côté d'agneau ou de mouton
*saler avec deux kilos de gros sel gris de chaque côté et laissez reposer durant  3 jours à 8 à 10 °
*malaxer les côtes une fois par jour (avec le sel)
*après 3 jours de salaison essuyer et retirer le sel avec du papier 
*Pendre le côté d'agneau dans une linge propre et sans odeur de lessive (ou dans un filet à jambon on en trouve dans les grandes surfaces désormais au rayon conserves et bocaux )
laisser sécher au frais (cave , frigo  ou chambre froide) durant 6 à 8 jours environ )
les Pinnekjøtt sont prêts à être consommer ...
on peut même les fumer avant la salaison (cela augmente la conservation et évite les moisissures )...
pour terminer ces petites tartelettes aux pommes confites à la crème fouettée et myrtilles fraiches ....
**** 

Et si vous êtes interressés par la culture nordique et la cuisine scandinave j'organise dés Février des Ateliers et Séminaires sur le sujet à travers toute la France ,ecoles , entreprises , groupes peri et extra scolaires , il suffit de me contacter ici pour me suggérer votre idée ou vos désirs ....

Bonne Année Du Dragon également à vous tous !
Gong xi fa cai ...

Read more...

Faire sa Margarine soi même {à l'huile de Colza}...

Je déteste la magarine ...
Et quand j'entends un docteur recommander la margarine pour maigrir ou pire contrôler son mauvais cholestérol , j'ai envie de crier au scandale !

Parce que savez vous ce qu'est une margarine réellement ?

La margarine est une pâte (à moitié) solide , une graisse hydrogénée comportant des ingrédients tels que le E621  (qui n'est autre que le Glutamate monosodique )
 Cet exhausteur de goût est bien connu pour donner des migraines ,  parfois provoquer des crises d'asthme , des urticaires , des allergies diverses et un destructeur de neurones notoires.
  il semblerait également qu'il augmente  la sensation de faim chez les rats en laboratoire .
et chez les humains me direz vous alors ?

et bien entre le glutamate ad(dic)tif bien connu et le fait qu'il augmente l'appétit pourquoi choisir une telle matière grasse ?
 et bien oui là est bien la question ...

Sachant donc que la Margarine est un gras dit "Trans" acide gras trans , comportant un exaltateur de goût plutôt douteux , des huiles chauffées à bloc (donc rancies délibérement ) auxquelles s' ajoute le Nickel  et de l'hydrogène pour solidifier ces huiles surchauffées , on imagine aisément ce que l'on ingurgite réellement sur sa tartine du matin ...

voici à lire ici sur les acides gras trans entre autre...

et quand on vous assène en plus que ces Margarines comportent des Omégas 3 ( qui disparaissent évidement lorsque chauffés) ou qu'elles sont anti -cholestérol , vous comprenez mieux pourquoi je les fuis comme la peste (tout comme les soi disant "Beurre" mous qui s'étalent plus facilement (et oui l'homme est un être devenu feignant  à qui on veut faciliter la vie par tous les moyens ) .

Moi j'aime le bon beurre , le vrai beurre et si il est au lait cru alors là je jubile.
Plein de vitamines A et E , K et D , riche en  sélénium ,  le beurre est un bon gras facilement assimilable par l'orgnisme qui ne le stocke pas mais s'en sert pour l'energie qu'il procure ...
Alors beurre ou Margarine ?
Mais j'aime aussi parfois un beurre plus mou pour ma tartine du matin et la margarine grande tentatrice devant l'éternel me revient en tête ...!

et laisser sa motte de beurre maturer sur la table toute la nuit n'est pas la bonne solution entre maturation excessive et ranciement certain , je préfère
 improviser
et la faire moi même , après le beurre de mon grand -père  voici ma Margarine "fait maison" au bon goût de la nature  et c'est tout ...
faite à base de vrai bon beurre , d'huile de Colza bio et d'eau elle a l'avantage d'être gouteuse , légére et  facile à étaler (et c'est surtout là l'intérêt )....
et elle est économique puisqu'on dilue du beurre avec de l'eau et uun peu d'huile en y ajoutant de l'air ....
l'art et la manière de ....

et pourquoi l'huile de Colza Bio (et de première pression à froid évidement )?

L'huile de colza est l'huile alimentaire dont le profil en acide gras est idéal par rapport à nos besoins. Elle est particulièrement intéressante par sa teneur en acide alpha-linolénique dit acide gras essentiel car il est indispensable à notre santé et notre organisme ne peut pas le synthétiser.
L’acide alpha-linolénique est le précurseur des Oméga-3. Rares sont les huiles qui ont le privilège de le contenir en dehors de l’huile de colza ou l’huile de noix.
Les Oméga-3 sont formidablement importants pour le cœur et les vaisseaux sanguins. Ils s’opposent en effet à la formation de caillots dans les artères, réduisent l’hypertension, annihilent les triglycérides en excès, modèrent l’inflammation. Ils contribuent à diminuer le risque cardio-vasculaire sans pour autant abaisser le cholestérol.
source internet
Ma Margarine "Maison"
prendre 250 g de bon beurre bio ou AOC , laisser ramollir complétement à température ambiante 
 dans un mixer mixer les 250 g de beurre mou avec 150 g d'huile de Colza bio, salez à votre convenance avec de la fleur de sel
Ajouter 100 g d'eau et 1 jus de citron et mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte soyeuse
Mettre en pot
A consommer sous 3 semaines
A très bientôt pour de nouvelles recettes Bio , simples , natures , terroirs ou exotiques
l'important c'est le produit et l'amour qu'on y mets...

Read more...

La Norvège & une fin d'année paisible au bout du monde ....

Nous voilà donc en route vers la Norvège , cette route que je connais bien et dont je ne me lasse jamais ...
Pas de neige cette année mais un beau soleil qui perce entre deux nuages , un froid relativement supportable pour la saison et un peu de vent qui chasse les nuages .
Nous roulons en longeant la côte et passons devant Tanum , dont je vous avais parlé ici ...

Arrivée à la frontière , la télé norvègienne est en train de filmer ,du coup le douanier fait du zéle , ceci dit quand il nous questionne d'où nous venons et ce que nous allons faire en Norvège il est surpris de m'entendre lui répondre en norvègien (que je ne maitrise plus guère mais je me débrouille assez pour me faire comprendre ) il se révèle être extrémement sympathique , en partant nous lui assenons un "Ha det"  ("au revoir" ) et filons vers Frederikstad  où j'ai rendez vous ...
Si vous voulez quelques détails sur la ville de Frederikstad je vous invite à retrouver mes articles sur le site d'IrresisTable  durant tout le mois de Janvier ...
Avant mes rendez -vous , envie de flâner dans la campagne non loin des criques de la Mer Skagerak , ce bras de mer qui va du Danemark (Skagen ) jusqu'au Fjords d'Oslo  longe le Suède également ...

Alors nous avons emprunté la vieille voie "Gamleveien" sur laquelle on trouve une multitudes de lieux sacrés , anciens ou vestiges du passé viking ou de l'âge de bronze ...
Une découverte unique pour une petite fille intriguée par les pétroglyphes et tumulus nombreux que nous avons découvert ...
Les panneaux nombreux indiquent les emplacements et il suffit de longer les bornes pour découvrir des merveilles de l'âge de bronze comme ici
Des sites qui datent d'une période magique et fertiles en légende , passionnés nous esperons nous rendre également en Ecosse riche en découvertes dont celle çi récente et passionnante !
Sur la route nous croisons ces magnifiques granges anciennes et des églises qui me rappellent certains paysages Amish ou du Nord Dakota et arrivons enfin à Frederikstad ....
Ville de mon explorateur préféré Roald Amundsen , dont les histoires ont bercé mon enfance ...
Je suis invitée pour découvrir le livre qui vient de sortir Den Kulinariske Oslofjorden (av Randi Lind og Tommy Tindlund) à découvrir ici
du coup nous nous retrouvons ensuite pour manger dans le vieille ville fortifiée qui est un petit joyau unique en son genre (une des rares ville fortifiées de Norvège et parfaitement sauvegardée) ....
Nous découvrons "une petite ville dans la ville" au charme surranné mais authentique et riche en belles découvertes ...
Entre magasins déco , épicerie et autres échoppes j'ai trouvé mon bonheur un peu partout où je suis passé ..

Chez Lille Special
 vous trouverez bons nombres de produits italiens mais également des confitures de baies sauvages typiquement norvégiennes et des chocolats norvégiens de qualité ...
Ici à gauche une gelée des fameuses cerises norvégiennes au cognac puis une autre aux groseilles , on utilise beaucoup les baies en Scandinavie pour aggrémenter le gibier par exemple.
***
Nous voilà donc en route pour notre lunch dans la vieille ville "Gamlebyen"
jusqu'au restaurant Major-Stuen  ...
Accueillis par un propriétaire sympathique et passionné , qui a tout fait pour que nous soyons ravis je dois avouer ...
Charme surrané là aussi , intérieur définitivement vieillot mais qui donne à l'établissement une aura un peu spécial ...
Fauteuils cosy ,  nous nous installons confortablement et commandons un jus de pommes (typiquement local) , une bière locale là aussi et un verre de vin blanc français (pas mauvais et cher comme tout vin qui se respecte en Norvège )
A la carte nous choisissons le Buffet de Noël "tradition de Noël" en Scandinavie qui nous permet de découvrir une multitudes de plats variés...

La particularité de cet établissement c'est que le restaurateur d'origine autrichienne par ailleurs est un fin chasseur et pêcheur et aime les produits frais et locaux , il a également contribué au livre dont je parle plus haut ... 
alors en vrac nous avons pu goûter à :
*des charcuteries diverses (jambon , jambon d'agneau séché etc..)
*des poissons fumés (anguilles , maquereau, saumon, harengs marinés )
*des crevettes (en salades , marinées etc..)
*des oeufs (brouillés)
*des viandes froides (rostbiff de veau , boeuf etc..)
*des salades & légumes (pommes de terres , chou, chou rouge confit)
*des spécialités (ribs de porc, frikadelle, saucisses )
du pigeon cuit à la minute (Rosé et superbement cuit) servi avec de la gelée de Menthe
*des desserts typiques (riz à la chantilly , mousse de baies sauvages , biscuits de Noël , confiture de cerises et crème etc..)
un melting pot de nouvelles saveurs ...
de l'anguille fumée , du saumon cuit , une tranche de Veau ...
La spécialité de Noël : les "Ribbe" aux airelles et aux chou blanc et rouge cuitx comme une choucroute ..

tranches de viandes et charcuteries diverses (ici de l'agneau séché typique)
cuisson du pigeon à la minute
Les desserts enfin ...
une orgie de crème fouettée , de baies sauvages et d'amandes , un délice !
Après un tel lunch il nous a fallu une très longue promenade autour de la ville pour digérer et nous remettre de ces agapes mais le bonheur fut total pour tous ...
un service et une cuisine impeccable , classique , sans surprise , pas donné mais parfait pour ma part je recommande chaudement cet établissement ...
Major Stuen
Major-Stuen Restaurant 

1632 Gamle Fredrikstad
Tlf.: 0047 6932 1555
Fax.: 0047 6932 0307
Les boutiques à Gamlebyen sont absolument craquantes (designer scandinaves oblige , quelques designer danois , beaucoup de peaux, fourrures, lin , cotton , couleur natures ) bref malgré les prix assez corsés qu'affiche la Norvège (tout est très chers de manière générale) les Soldes en Janvier (-40 %) furent les bienvenues !
Nous avons quitté Frederikstad et avons remonté les Fjords d'Oslo ...
Mais avant de reprendre la route , nous avons pris un Cappuccino chez Katti dehors sur des couvertures en peaux de mouton et bien au chaud sous de bonnes couvertures ...
puis la nuit est tombé très vite ...
invités à manger chez des amis je n'ai pas pu m'empêcher de prendre (en photo bien évidement ) ce panneau si typique ...
un autre jour se lève en direction de la Suède cette fois çi ...
Lysekil en Suède après la visite du Musée de la Mer...
 Direction Smögen et son pont , sa vue qui me coupe le souffle à chaque fois ...
Nous rentrons préparer le Réveillon entre amis et famille ...
Pendant que je prépare le menu et le repas , les enfants (grands et petits jouent en plein air , il fait -1°) et personne ne s'en plaint , habitués ces enfants sont habillés en fonction du froid ...
Pendant que certains plus gourmands m'aident  à la préparation du dessert ...
Le repas du Réveillon fût simple mais délicieux !
 produits frais , pas de luxe ostentatoire mais juste des envies de chacun pour un diner entre amis , du très bon vin et du champagne ramené de France évidement !
*pour le dessert
j'avais préparé une ganache de chocolat noir (Weiss à 72 %) aromatisée d''écorces de Lime et un peu de crème ...
*pour faire des bandelettes de chocolat
*puis une mousse au fruit de la passion
*des fruits frais (Framboise & myrtilles) 
le tout arrosé d'une confiture d'Argousier  (Havtorn) "fait minute"  
une petite création dont je suis très fière et que je referais !
Les Argouses se trouvent en surgelés en Suède ...
le repas préparé nous sommes partis écouter le discours du Maire puis regarder le feu d'artifices tout en buvant du vin chaud (et chocolat chaud pour les plus petits ) 
sous la musique d'Abba qui tournait en boucle , le froid , le discours du Maire sur la solidarité a adopter en tant de crise vient le petit moment d'émotion pour nous trois , je verse ma larme , papa verse sa larme , Misstinguette verse sa larme ( nous sommes tous les 3 enfin reuni en Suède sous un ciel nordique étoilé le soir du Réveillon , sur un ponton verglacé , admirant les rocher de Granit du Bohuslän majestueux et étranges sous ce ciel noir  ) 
nous avons fini  par notre fou rire syndical fort heureusement ! 
Mamie Nilla nous a préparé un excellent Glögg ( prononcez "Gleugue" , j'ai lu tellement de bêtises sur certains blogs ces derniers temps sur les soi disant tradition du Yule qui ne fait absolument pas parti du vocubulaire nordique mais qui est un mot germanique !!!)
(pour JUL  en suédois qui veut dire Nöel  on dit JUL et basta !)
 la tradition veut que l'on ajoute 3 raisins et trois amandes ...
en entrée 
Une tarte au Homard , crevettes et löjrom .. 
une petite fille qui a dévoré toute la semaine ...
un autre qui chipotte un peu plus ...
suivi d'un filet de Porc danois farci au foie gras enroulé dans de la pâte semi feuillétée cuite au four et servi d'un jus truffé ...
et pendant que les petits ont du mal à résister nous poursuivons avec un excellent Stilton anglais et le dessert ...
Et c'est sous le ciel de Smögen que nous avons terminé l'année pour  démarrer 2012 à Hamburg (mais ça c'est une autre histoire )


****

Read more...

Picture

Picture

About This Blog

Créatrice & directrice de " Simply in food ", je travaille comme Auteur & Consultante Culinaire ...
Je vis dans le Luberon et partage mon amour du Bio , du Beau et du simplement bon ici sur ce site depuis Novembre 2005 . N'hésitez pas à me contacter :
garance7@gmail.com
ou pour toutes questions professionnelles retrouvez moi sur http://www.simplyinfood.com
















  © Blogger template Shush by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP