26 septembre 2009

La recette du Lapin "Parfait" (et de La Carpe Diem..)

J'ai dû réapprendre mes classiques et nos braves Fables ces derniers mois lorsqu'une missive fort aboutie dans son intelligence nous arriva un jour.

Il y était question d'un Mariage d'une Carpe et d'un lapin
( cette "pauvre pseudo Madame de Flavigny" écrivaine d'un jour avait du boire du whisky pas cher plus que de coutume ce jour là !)

Cette brave carpe supposément jolie , affable , bien élevée et faisant bouillir la marmite d'un pauvre lapereau minable qui toutefois faisait également office de géniteur pour madame carpe se plaignait de faire donc bouillir la marmite.
Le lapereau me montra des photo de la dite Carpe , en effet c'était une Carpe bien en embonpoint et endimanchée , jeune aux dents de carnassiers , bec de lièvre (sans bouche a part un bref rictus) et au derrière fort imposant , évidement le lapereau était à croquer bien naïf à l'époque et sans grande confiance en lui .
La Jeune Carpe savait y faire pour l'entrainer dans ses profondeurs qu'il trouva un jour si nauséabondes qu'il s'enfuit un matin pour ne jamais se retourner.
Cette triste Carpe vaseuse lui donnait la nausée depuis des années mais la vie parfois à ses noirceurs que le lapereau s'empressa d'effacer de son cœur pour grandir à l'ombre de sa nouvelle tanière

Ceux et celles qui l'ont lu se rappellent encore du fou rire général qu'elle provoqua , cette pauvre dame qui écrit si bien oublia qu'elle avait quelques bouteilles de Whisky  son compteur , digne d'un roman aux effluves alcoolisées ...
Si respectable petite Madame de Flavigny a du se retourner dans sa tombe !
J'ai sauté sur l'occasion pour participer au Concours du "Parfait" comme on me l'avait demandé cet été et comme il est annoncé chez Anne de papilles & Pupilles , le concours se terminant demain voici ma participation ...

Le lapin confit aux saveurs du maquis
1 beau lapin
1 poignée de graines de Myrte
3 Clémentine corse confites
4 feuilles de laurier
2 branche de thym
1 petite gousse d'ail de Lautrec
1 litre d'huile neutre ( tournesol)
1/2 paquet de Gros sel gris de Camargue
50 cl d'eau

1.Faites découper en morceaux votre lapin par le boucher.

2.Déposer les morceaux dans un plat en terre et saupoudrez de gros sel gris, réservez au frais (ou à la cave 6 heures).

3. Laver le lapin afin de retirer le sel et essuyez le avec un linge propre.

4.Déposez les morceaux dans une cocotte avec les gousses d'ail , les feuilles de laurier et la moitié des graines de Myrte, couvrez d'huile et laissez bouillonner à feu doux -moyen (th 3-4) durant 2 à 3 heures .éteindre le feu et laisser refroidir.

5. retirez les morceaux de lapin de l'huile , filtrer l'huile restant et réservez la , récupérez et réservez les graines de myrte et les aromates (ail & laurier)

6." retirez " la viande des os et récupérez la viande .

7. Dans un petit pot le "Parfait" déposez successivement un peu de viande , une feuilles de laurier , quelques graines de Myrte , une clémentine confite et le thym , couvrez d'un peu d'effilochée de lapin et ainsi de suite jusqu'à "puisement des ingrédients , couvrir d'huile.

8. Mettre au Four pour stériliser (à 180°-200° )) ou dans une cocotte minute avec un peu d'eau durant 40 minute ( sur 1)...

Laisser refroidir avant de conserver au frais .*Ce Confit se déguste avec une purée de Pommes de terre nouvelle , un Polenta de Châtaignes en hiver ou une Polenta de Maïs en été , un gratin dauphinois , en salade , l'effilochée juste sautée et caramélisée à la poêle , avec des légumes anciens rôtis à l'huile d'olives ou une bonne salade verte à l'ail.

Et ce que j'aime dans la vie c'est un lapin tout juste tendre à point ,la tendresse étant plus importante à mes yeux que la perfection ...
rien ne sert d'être "Parfait"

Merci Madame le Parfait &nque la Meilleure Recette gagne ...