C'est le Temps des Olives ...

Ça Commence un matin ...
Un peu d'effervescence dans l'air , c'est une belle matinée sans mistral , claire et limpide , le fond de l'air est encore doux et c'est le Temps des Olives ....
Les Olives c'est une longue histoire , c'est un peu la Quintessence de la vie ...
des Lunes et des Soleils pour les nourrir , une terre aride qui donne tant d'amour , c'est un peu le miracle que l'on attend des hommes ...
C'est l'histoire de quelques Oliviers sur une Colline En Provence que je vais vous raconter...
L' Olivier est un être un peu à part il faut bien le dire ....
Il doit
sa symbolique à une puissance de végétation exceptionnelle. Cet arbre à feuilles persistantes possède une longévité hors du commun. Malgré le feu ou le gel, même si son tronc est détruit, l’olivier repousse inlassablement, fidèle à la vie, tourné vers la lumière. Les oliviers vivent de nombreux siècles et la beauté sereine des sujets matures, leur magnifique tronc noueux soulignent cette impression de force et de sagesse qui nous touche tant.
On en retrouve la trace à la préhistoire , cet arbuste sauvage oléastre qui pousse encore dans certains pays de la Méditerranée évoque La Sagesse , la Force et la Paix ...
Cultivé pour son Huile , D’avril à juin selon les régions et les variétés, les fleurs blanches éclosent par centaines, portées en grappes sur les branches. La nouaison, qui marque la formation de l’olive, commencera en juin. Le fruit est d’abord vert tendre, puis il grossit et change de couleur, devenant violet, puis noir.
Si ce Blog pouvait transporter l'odeur de la Floraison des Oliviers au Printemps vous sauriez ce qu'est le Bonheur de Vivre à l'ombre d'un tel miracle...Et puis après beaucoup de travail et Lorsque votre olivier aura grandi, vous devrez lui apporter différents soins:
- Le travail du sol
- La taille.
- la fumure
- Les soins du feuillage.

Nous avons taillé les arbres , nettoyé les pieds , amendé le sol de notre compost puis laissé l'herbe recouvrir le pieds (chacun sa technique ) traité par pulvérisation d'argile les feuilles pour éviter les piqûres d'une mouche de l'olivier coriace ou des cochenilles noires , d'oeil de paon ou autres parasites passibles de détruire tout vos efforts , nous évitons la bouillie bordelaise recommandée toutefois ...
Notre choix s'est porté sur les techniques écologiques évidement
L'année est prometteuse , chacun y va de son souvenir , certain disent que l' on n'a jamais vu autant d'olives depuis 1956 , d'autres se rappellent d'une cueillette exceptionnelle il y a 20 ans .
Les Moulins sont surbookés , on ne fera pas notre huile au Moulin prévu de peur de perdre nos Olives ( qui moisissent vite ) , tant pis , le choix se porte sur un Moulin de Gordes que je connais trés bien , Le Clos des Jeannons (clic)., je connais André et sa gentillesse .
Au Cabanon on se concentre sur le temps , après beaucoup de pluie , les Olives sont gonflées d'eau , pas toujours très bon pour l'huile à venir , beaucoup de kilos à ramasser mais qu' en sera t-il pour la qualité de l'huile ?
Alors on installe les Filets autour des arbres qui vont recueillir les olives mais aussi quelques feuilles qui seront triées par la suite ...
Armés de brosses , commence alors un long et minutieux brossage des feuilles que l'on tient d'une main afin de ne pas les arracher ...les Olives tombent doucement en roulant sur le filet à nos pieds , ne pas les piétiner bref une vigilance de chaque instant , un travail long , très long .
On grimpe sur les arbres sans briser les branches noueuses et souples , certain tomberont de l'échelle , les chats croyant à un nouveau jeu , sautent et grimpent sur chaque olivier , plus agiles que nous ...
Une trentaine d'oliviers, des centaines de kilos d'olives , des heures de travail , des jours de travail , nous avons eu envie de faire cela seuls cette année pas envie de réunion massive , de repas à organiser , juste à notre rythme et sans contrainte...
Les Olives se déclinent en plusieurs variétés dont en voici certaines :
- L'Aglandaou (dont les nôtres font parties)
-La Picholine
-La Lucques
-La Grossanne
-La Tanche
-Le Caillette
-La Salonenque
sans oublier la bouteillan , l'oliviére, la Négrette , le Vermillon, etc...etc...( Olives à huiles particulièrement )

*Des caractéristiques régionales et gustatives qui décideront de leurs usages , Olives de tables ou à Huile .
*L'olive en tant que fruit est amère (contenant de l'oléopicrine) et nécessite une "désamérisation " *préalable avant d'être consommable...

Il existe plusieurs méthodes de désamérisation qui vont du simple trempage dans de l'eau renouvelée régulièrement en passant par l'utilisation de cendre de bois ou de sarment en passant par des solutions alcalines.
A présent c'est l'heure de trier les olives , jeter les Feuilles , les particules d'arbres ou petits cailloux , rien ne doit altérer le goût et la qualité de huile....
Et c'est encore un long travail fastidieux qui commence ...
Pendant ce temps Jules croque des Olives...et les Bassines se remplissent , se remplissent

Se remplissent encore et encore ...
Il est enfin temps d'emmener la Récolte vers le Moulin" Le Clos des Jeannons " à Gordes où il faut le dire c'est un peu la Cohue cette année , des tonnes et des tonnes d'Olives s'entassent un peu partout ...
Les Olives partent à la Pesée
Puis au Lavage à l'eau froide
Puis 3 Phases de triturage vont s'ensuivre .....
le broyage (ou détritage) :
des olives non dénoyautées (le noyau contient un antioxydant propre à la conservation naturel de l'huile) permet de détruire les tissus végétaux (vacuoles) ce qui libère les gouttelettes d'huile contenues dans les cellules. Cette opération à pour but de faciliter le pressurage. Il est obtenu par des meules (2 ou 4) en granit qui tournent dans un bac lui aussi en pierre.
Les scourtins retiennent la partie solide, le grignon, constituée des restes de noyaux et de pulpe d'olive et laissent s'écouler le liquide composé d'huile et d'eau.
Le pressurage
de la pâte obtenue au broyage, placée dans des scourtins à raison de 2 à 3 kilos bien répartie.
Le liquide fait d'eau et d'huile qui s'écoule ....
la décantation ou la centrifugation
est l'opération finale qui, par un procédé de rotation rapide dans un cylindre métallique a pour effet de séparer l'huile, plus légère que l'eau, de l'eau elle même.
Le Verdict une semaine plus tard....

Je pousse la porte du Moulin avec un peu d'appréhension mais surtout beaucoup d'excitation , notre Huile est enfin prête , je viens la goûter puis la mettre en bouteille.
Petite dégustation , beaucoup"d'ardence" mais il va falloir la laisser se reposer un bon mois ...
40 L d'huile aprés la première production , 100 kg d'olives attendent encore ....Il faut entre 5 et 6 kilos d'Olives pour obtenir 1 L d'huile ...
Je repars avec mes litres d'huile qu'il va falloir stocker à l'abri de la lumiére....une huile se conserve 18 mois seulement ...

et bientôt les recettes à " L'huile du Cabanon"....
La magnifique Borie du Clos des Jeannons pour le plaisir des Yeux...
Moulin Clos des Jeannons- Le Haut Tourteron- 84220 GORDES. TEL: 04.90.72.68.35 FAX: 04.90.72.68.36 Email: info@huile-provence.com

Enregistrer un commentaire

Picture

Picture

About This Blog

Créatrice & directrice de " Simply in food ", je travaille comme Auteur & Consultante Culinaire ...
Je vis dans le Luberon et partage mon amour du Bio , du Beau et du simplement bon ici sur ce site depuis Novembre 2005 . N'hésitez pas à me contacter :
garance7@gmail.com
ou pour toutes questions professionnelles retrouvez moi sur http://www.simplyinfood.com
















  © Blogger template Shush by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP