15 mai 2008

La Légéreté de l'être

Etes vous de ceux, qui sont éprouvés par ces trop soudains et nombreux cataclysmes qui assaillent et déchirent les entrailles de notre bonne vieille Terre ?

Etes vous de plus , choqués , voir horrifiés de constater que des Etres humains au Pouvoir choisissent d'abandonner leurs citoyens à leur terrible sort...?
Je le suis ...


Le deuxième Numéro de Cuisine P@ssion est sorti aujourd'hui en kiosque , Catherine Mongeois qui est à l'origine de cette belle expérience a de quoi se réjouir , malgré les aléas elle a su donner une parole de choix aux bloggeurs qui sans elle n'aurait peut être jamais fait l'expérience d'être publiés ...

je me suis amusée à créer 2 petites Recettes pas pour la gloire , ni même l'argent ( 70 euros la Pige, ça vous va ? ) mais pour l'expérience de partager une nouvelle façon d'appréhender la Blogosphère culinaire ...et de dispenser ma Passion... une voisine de 84 ans m'a demandé de lui acheter , elle était si fière d'avoir une voisine qui cuisine si bien a t-elle dit...

Oui , restons "cuisinière" avant tout ...pas redresseur de torts ou pire ...!
L'ego peut se flatter tant qu'il ne blesse pas autrui...
et les voisines comme cela , ça vous remet les idées en place , n'est ce pas ....
Alors comme le dit Kundera :
_Quelle qualité _de la gravité ou de la légéreté_ correspond le mieux à la condition humaine ?

C'est cela pour moi la légèreté de l'être , s'amuser mais donner .
La gravité c'est de se poser les vrais questions : _ que pouvons nous faire de Ce Monde qui tourne à l'envers ....?

Pas de réponses, non , c'est comme pour l'écologie , on nous balance à la figure les dangers de nos comportements mais quelles solutions avons nous ?

Non pas les carburants verts , certainement pas , le tri sélectif , oui mais pourquoi pas une autre façon de consommer avant tout ?

Le bio ? mais dans quelle mesure le Bio va faire changer les choses si une poignée seulement en profite ?

Oui il est plus facile de rester de marbre et détourner nos regards de la réalité ambiante , un peu comme à la grande époque des années 1920 on l'on dansait pour oublier le déclin imminent de la bonne vieille Europe ...des paroles de mon arrière grand -mère Rosa (encore elle !)

J'essaie encore de croire en la bonté de l'individu ....
c'est par l'humain qu'il faut commencer , revoir ou tout refaire ....
c'est par lui seul que les choses changeront ...

Alors je continue à cuisiner des petits plats d'une tristesse onirique parfois , ou d'une simplicité réaliste ....c'est la seule légèreté de mon être qui me fait avancer !

Et je finirais par ces paroles
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan". André Gide.