Le gâteau aux pommes de terre & au chocolat de Rosendals...




Le Gâteau le plus simple
le plus original et le plus suédois qu'il soit, la pomme de terre étant là bas ce que la morue est au Portugal...


Faites une "purée" de 4 P.de terre (écrasé à la fourchette et non pas au mixer)
 Mélangez 2 œufs entiers battus 
 une c.à soupe et demi de sucre 
 une pointe de sel 
 un peu d'extrait de vanille
250gr de chocolat noir fondu
un peu de cacao (Van houten)
et 100gr de beurre fondu
Enfournez dans un moule rond beurré et fariné à 180° durant 30-40 min environ...
Laissez refroidir au frais avant de déguster...

Issue d'une vieille recette suédoise on le retrouve fait avec de la fécule de pomme de terre mais cette version est absolument originale ...


Pour ce qui est de ROSENDALS 
 c'est un lieu magique à Stockholm qui m'a beaucoup inspiré ces dernières années , allez voir le site, on peut s'y promener, manger bio, acheter des légumes bio, du pain cuit au feu de bois...

Un lieu très poétique comme je les aime ....

Read more...

La pizza-focaccia... et leçon de Pesto Ligure




Peggy de Ma Dolce Vita http://madolcevita.canalblog.com/ nous demande une recette de Pizze 'avé l'assent s'il vous plait)!!!au Pistou voici ce que je lui propose :

Mes Pizzas-focaccias faites avec un vrai Pesto parce que le Pistou c'est pour la Soupe et surtout pour garder la saveur du Basilic qui a tendance à brûler ou perdre en arôme à la Cuisson on l'ajoute en fin de cuisson pour en éxaler les parfums .....

- Faite une pâte à pain ou à Pizza ou achetez 500 gr de pâte à Pain chez votre Boulanger .....(les recettes sont nombreuses et les secrets aussi alors faites au feeling mais un truc pour une pâte à pizza croustillante , l'huile d'olive et un peu de sucre et un oeuf .........!!!!!!! Top secret ..................chuuuuut ...

-Faite un Pesto à la "Genovese" avec du Basilic à grandes Feuilles et non pas à petites feuilles (le Marseillais ) c'est impératif !
ensuite une bonne huile d'olive , de beaux pignons , et moité Pécorino Sardo et Parmesan (c'est le vrai Pesto Ligure ), une petite gousse d'ail (attention l'ail ne doit pas prendre le DESSUS!)et on monte à l'huile jusqu'a l'obtention d'une pâte verte claire pas trop liquide , on couvre d'huile dans un bocal si on veut le conserver au frais dans un bocal (ou on congéle)....
Et on ne cuit jamais le Pesto , on l'ajoute en fin de cuisson(pour les Pâtes ou les sauces ) pour un Poulet ou un poisson on peut avant la cuisson en farcir l'intérieur et cela parfumera le plat tout entier , pour les Pizzas on mets sa sauce tomate , les ingrédients choisis (Prociutto , jambon , lard , tomates cerises , oignons frais , courgettes , aubergines , coeurs d'artichauts frais , et quelques gouttes de Pesto seuleument , en fin de cuisson on nappe de Pesto on laisse cuire 5 mn pour faire fondre le Pesto et on déguste chaud !!!!

Aprés on regarde les photos et on fait comme on veut , moi je n'en fais qu'à ma tête mais en gardant la tradition bien en ....Tête , c'est la Mama d'un ex amoureux qui m'a dit ça ....
Ciao.....

Read more...

Une assiette thaï { pour se nourrir malgré tout }


Les jours passent, les nuits réveillent les vieux souvenirs, une voix au loin me dit :
"hej sötnos"


je sursaute...
des questions sans réponses et qui le resteront, mal au ventre et pourtant je continue à devoir me nourrir et à nourrir les autres...


Pour remplir un vide ou par faim ? 
La faim, manger une nécessité ?
de combien avons nous besoin de nourriture pour vivre ? 
survivre ?
 j'ai oublié mes cours de nutrition...
combien de calories pour se lever, travailler, parler, ne plus penser et continuer ?
Moi je suis au dessus de tout quota, je suis sûre de trop manger, je grossis à vue d’œil,  si encore c'était par faim...
Sussi mon amie, elle, ne mangeait plus, à quoi bon... 

Alors je me dis que c'est parce que j'aime la vie, j'ai encore le goût, l'odorat, la vue pour me faire saliver et la force de couper, trancher, peler, cuire, assembler, dresser et manger 
Mais parfois je suis prise d'ascétisme aiguë, marre de cette profusion de viandes, de féculents, de sucre, de graisses, marre des odeurs, de cette charge à accomplir quotidiennement, de cette fichue vaisselle à toujours refaire briller...

J'ai envie d'un bol de riz et d'un peu d'algue "Wakame" en salade avec un peu de soyu et quelques graines de sésame, du simple, du sain, du vrai, du strict nécessaire...

Alors, après ces jours passés la tête dans mes pensées, je retrouve un semblant de bonheur culinaire et gustatif en cuisinant des soupes thaï, simples, rapides, fraîches et qui transportent l'instant d'une assiette loin de tout et de tous...

un bol de nouilles de riz cuites et plongées dans un bouillon de poulet 
du blanc de poulet ou un petit morceau de porc, crevettes, boeuf ou tofu que je fais mariner dans un peu d'huile neutre et de la pâte curry rouge thaï puis grillé
de la coriandre fraîche, carottes émincées, des germes de soja frais,des épinards en branche frais ou surgelés, graines de sésame, du jus de citron, de l'oignon + ail + gingembre roussi à la poêle, des petits champignons (shiitake, Paris ou autres mélanges forestiers), un peu de piment rouge frais en lamelles, de la sauce de soja claire, Nuoc Mam

et je mange par plaisir enfin...


Pour se nourrir malgré tout ....

Read more...

A ma Sussi { min lilla Sussi }


Suzanne et moi en juin 2006, notre dernière rencontre sur la côte d'Azur...
Ce blog parle de cuisine mais aussi d'amour, de rencontres, de voyages, il parle de tout parce qu'à travers la cuisine, j'ai gagné le cœur de certains, j'ai voyagé, j'ai rencontré mes amants, ami(es) et que ma vie est faite de tout cela...

Il y a quelques mois (en Décembre) je postais en souvenir de mes amis Suzanne et Lasse qui avaient miraculeusement échappé au TSUNAMI à Kaho lak...
Suzanne était revenue à tout jamais meurtrie, elle qui portait déjà tant de peines sur ses solides épaules de Suédoise, elle s'est battue pourtant, je sentait sa déchirure, son chagrin de "ventre vide "que je connais si bien, son exaltation pendant ses moments d'euphorie fugace et puis ses larmes qui me brisaient le cœur, Suzanne au grand cœur, Suzanne la naïve, timide blonde du haut de son mètre 76 quelque chose...
Suzanne et son goût pour le chocolat, ses coups de fil à minuit, ses silences pendant des mois, Suzanne et sa peur des gens, Suzanne l’hôtesse de l'air qui ne voulait plus voyager a pris un dernier train pour nous quitter dimanche dans le noir, seule face à ses démons...

Je l'avais rencontré il y a 20 ans exactement le 30 septembre 1986 alors que je fêtais mes 22 ans...

Min lilla Sussi ...
j'ai perdu ma meilleure amie...

Read more...

Un copier-coller de ma vie ?


roman
Agnès Desarthe - Mangez-moi
Éditions de l'olivier - 280p, 20€
[4.5]
UN livre à dévorer...qui nous ramène au don de soi et au sentiment maternel pas toujours présent...


Myriam n'a pas d'âge, mais accuse déjà une autre vie derrière elle. Une vie assez mystérieuse, un passé qu'elle préfère ne pas ressasser. Aujourd'hui, Myriam a décidé d'ouvrir un restaurant, Chez Moi, un joyeux bordel de couleurs, d'odeurs et de saveurs.

Passés les débuts laborieux, Myriam va s'installer dans sa nouvelle vie, ne pouvant plus rejeter éternellement les fantômes de cogner à sa portée. Il faut faire face : fuir ou se délivrer, Myriam doit agir. Car cette femme assez fragile, marquée au vif par le sentiment brûlant de l'amour, vogue au rythme de son train-train réconfortant. Son chez-elle est un cocon douillet où on y rencontre des étudiantes en philosophie, un saint-bernard dégingandé mais indispensable, un fleuriste amoureux, des rêves hallucinatoires, une bibliothèque nomade, et des notes de musique...

C'est aussi le joli monde d'Agnès Desarthe, véritable enchanteresse de la plume et conteuse merveilleuse, lectrice passionnée et qui rend hommage à ses références, comme Alice de Lewis Carroll. Le titre "Mangez-moi" y fait d'ailleurs référence : comme Alice, Myriam n'a jamais la taille qui convient, n'est jamais à la mesure de ce qu'elle entreprend. C'est le yo-yo infernal, le tournis renversant. Mais Myriam va apprendre, notamment la science curieuse de l'amour maternel. Puis de l'amour tout court.

Au final, ce sixième roman d'A. Desarthe est tout bonnement enivrant, parfumé d'odeurs alléchantes, sensuel, envoûtant, féérique et chimérique. Ce livre vous ouvre l'appétit, offrez-le : succès garanti !

Stéphanie Verlingue

Date de parution : 24/8/2006

Plus+

Read more...

Du sucre { besoin de sucre }!



J'ai rarement besoin de sucre
je ne fais jamais de desserts et d'ailleurs mon frigo ne contient aucun produit sucrés...


Pas trés douée non plus dans l'élaboration de desserts et pâtisseries et je ne demande qu'a apprendre, je vogue sur les blogs de pros comme celui de Mercotte ou de pâtisseries & boulange du Pétrin, des "Passionnaria" du sucre que j'envie car pour moi le dessert reste un mystère complexe et qui demande pesage, grammage, patience et connaissance théorique (suivre une recette à la lettre) chose qui me fais souvent défaut !
Comme je faisait des desserts pour mes clients malgré tout j'ai quand même plus d'un tour dans mon sac et parfois je teste un peu aussi, la création reste ma plus belle "entreprise" qui supporte bien des erreurs de dosage (trop sucré) ou des erreurs d'ingrédients (pas de farine, je prends de la maïzena !)
Hier donc je me suis lancée un défi : faire des tuiles et une verrine avec des citrons et des fraises achetés au marché, voici le résultat :
Verrines de Lemon curd, gelée de fraises à la verveine
et
Tuiles à la menthe fraîche & amandes du jardin

Pas mal mais j'ai presque fait une overdose de sucre
Ps : la prochaine fois je mettrais moins de sucre

Read more...

Envie de douceur...


<A force de regarder les News on aspire parfois a plus de douceur , les guerres , le LIBAN, les attentats (11 septembre on se souvient mais les autres aussi.....), les "accidents"(AZF bientot, dans tous les coeurs Toulousains !), hier soir un documentaire sur les Otages de l'école de BESLAN (une boucherie , merci POUTINE!) , le canadien fou qui détestait l'humanité soi disant .et qui tira sur des innocents ....bref les impots(attention avant le 15 septembre sinon majorés on vous dit mais moi ils me doivent des sous et j'attends , ils sont en retard à cause d'une erreur mais pas de majoration pour eux hein dites ?rassurez moi ..) , la taxe fonciére , Nos politiciens "polichinelles " fous de pouvoir ",arrogants et dangereux ...L'interdiction récentes d'enseigner les méthodes biologiques pour se prévénir des fléaux de la nature (les parasites et autres bébéttes..) , faut pulvériser des engrais chimiques et autres supers pesticides parce que reconnus par le ministére de l'agriculture , vous imaginez, ça pourrait être dangereux que de commercialiser des purins d'orties ou de tailler à la pleine Lune , ben vouis c'est pas reconnus par le Ministére !!!!!!! j'imagine ........
L'amiante , les radiés du Sahara , les filles & FIls Distilbéne (dont je fais partis ) qui meurent de cancer ou accouchent de bébés morts nés ou presque ......
Les 2 8 h/ semaine au Smic qu'on propose à de pauvres chomeurs à l'ANPE et qu'ils n'ont pas le droit de refuser .....
Bref de la violence , des ions négatifs en pagaille qui nous assaillent en permanence, pas de souffle d'air frais , d'oxygéne , d'ions positifs pour nous vivifier et détoxifier de toute cette injection journaliére d'hémoglobine et autres déchets radio -tv et quotidien-actif ......
MOI j'ai trouvé la Recette !
Une bonne dose de Miel , l'or des abeilles , de la nourriture à insecte , des fleurs , arbres , séves , pollen plein la bouche , un cuillére de Douceur plein le palais et la tête ....

-Je suis fatiguée et j'ai froid , un bon grog à base de tisane d'aiguilles de pins fraiches bouillies et une c.à soupe de MIEL (ou une goutte d'H.E de pin sylvestre par tasse )

-mes lévres sont gercées je fais ma crême à base de beurre de cacao (en pharmacie) fondu et une c.àcafé de miel et une demi goutte de H.E de cannelle(une toute petite demi goutte alors !!!) , on fait refroidir au frigo et ensuite on masse , effet lévres pulpeuses garantie grace à la cannelle , attention ça peut picoter un bon moment car ça stimule la micro circulation...

-Ma peau ressemble à du parchemin aprés l'été ? je mixe un peu de flocon d'avoine avec des amandes , une goutte de lait entier tiéde , une c.à soupe de miel et je masse mon visage avec cette pâte , je laisse 20 mn et j'éssuie à l'eau tiéde , un peu d'eau de rose ou de fleur d'oranger et vous voici dans la salle de bain de ma grand mére ....

et puis une recette Romaine , grecque ou bien Gauloise, antique et bénie des DIEUX :
L'hydromel dont voici la recette :
Faites bouillir 500g de miel d'abeille, écumez, ajoutez 1,5 litre d'eau, 1g de cardamone, 2g de cannelle. Laissez bouillir jusqu'à réduction du mélange d'un quart environ. Arrêtez la cuisson et laissez tiédir. Ajoutez 2g de levure de bière. Et laissez reposer le tout pendant 12h. Laissez vieillir dans une bouteille hermétiquement fermée pendant au moins 3 semaines avant de déguster.
Dans la mythologie grecque, l'hydromel était la boisson des dieux de l'olympe, dans la mythologie Celte, l'hydromel qu'est-ce que c'est ? LA BOISSON DES DIEUX.

Mais comme toute bonne chose venant de Dame Nature , c'est à consommer avec modération , en effet le miel comme le sucre provoque des Candidoses chez certain alors à utliser avec intélligence ................
Ce qui n'est guére le cas de la Violence .......................


PS: le miel que vous voyez vient de mes amis Iréne et Jean PLoncard prés de Toulouse dans le village de Nailloux , n'hésitez pas à vous arrêter et en acheter ....

Read more...

Soupe de crevettes au lait de coco et piment...


Une soupe encore, celle-ci inspirée d'une recette thaï et faite très vite grâce à mon stock de produits frais, congelés ou au frais que je garde toujours chez moi...
Servie avec un bon riz vapeur Vietnamien... pour apaiser le piment... !


Couper menu un bout de gingembre, un bout de racine de galangal, une gousse d'ail, un bâton de citronnelle,  trois feuilles de lime kaffir et faire revenir à feu doux dans un peu d'huile neutre (pour exhaler les parfums !) ajouter une c.à soupe de curry rouge thaï et de pâte à crevettes et un demi litre d'eau, faire bouillir et réduire un peu.
Ajouter les crevettes fraîches entières et le lait de coco, faire frémir encore un peu puis arrêter la cuisson.
Ajouter un peu de Sauce au POISSON (nam pla ou NUOC nam), un jus de citron vert, de la coriandre hachée et piler un piment oiseau au mortier que l'on ajoute à la soupe (ou découper le en menu morceau), servir chaud avec du Riz à côté !

Read more...

Clam Chowder { La Chaudrée à ma façon }



Toujours à l'instinct, mes envies me dictent mes menus au fil des jours, je ne prévois rien et mon marché se fait à l'envie...
c'est comme cela que ma chaudrée a fini sur ma table hier.
Un de mes souvenirs culinaires en Californie est le Clam Chowder, c'était une soupe que je commandais très souvent en entrée au restaurant et j'adorais les petits crackers en forme de poisson que l'on servait avec !
Evidemment je n'ai jamais eu la recette, simplement je crois me souvenir des ingrédients, alors voici ma chaudrée que j'ai amélioré de moules de Bouchot, petites mais goûteuses

The Clam chowder 
Laver un bol de moules et de palourdes (attention au sable, on laisse les palourdes dans de l'eau une heure afin qu'elles rendent leur sable !) et on fait ouvrir à sec dans une cocotte, on filtre le jus que l'on réserve pour la soupe...
Découper deux branches de céleri, un demi poireau et trois pommes de terre en petits cubes...
Préparer un beau bouquet garni (thym, laurier)
un oignon, une gousse d'ail et une échalote émincée
un peu de lait frais, de la crème fleurette ou fraîche, un demi verre de farine et du beurre, un peu de lard salé en dés

Dans une cocotte faire dorer l'oignon, l'ail, l’échalote, le bouquet garni, les légumes en dés et le lard !
Saupoudrer de farine, mélanger toujours à feu doux, ajouter le jus des moules/palourdes et délayer avec une c. de bois, puis ajouter le lait et la crème.
Faire frémir doucement, ajouter les moules et les palourdes et servir avec du persil coupé au ciseau et des petits croûtons ou crackers.
On sale et on poivre à son goût !

Un vrai repas complet !

Read more...

Fried chicken





J'ai un drôle de surnom pour certains de mes amis & famille, les Samuelsson qui se composent de Karin, mon amie suédoise vivant à BRIGHTON et le reste de la famille vivant aux quatre coins de la planète, nous nous retrouvons ici en Provence l'été pour de courts instants et c'est toujours l'occasion de tester de nouveaux plats... enfin je devrais dire cela rapidement car très souvent je finis par préparer du poulet et cela sous toute ces formes !

Cela m'a valu le surnom de" Chicken Lady" attribué par la jolie belle-sœur de Karin, Gazelle, qui mange du poulet depuis chez sa belle-mère Gunilla, qui elle même s'inspire de mes recettes de poulet...
Vous me suivez ?
Bref, il est vrai que j'ai toujours aimé le poulet ou la volaille en général, petite-fille de gersois, ça ne s'oublie pas, surtout quand on a nourri les poules et canards du grand-père...
On retrouve le poulet pratiquement partout dans le monde avec des cuissons plus ou moins élaborées...
Si je devais en faire une liste je citerai :

- le poulet coco antillais
- un tajine au citron marocain
- ma soupe au poulet mexicaine
- le poulet à la braise au piri piri portugais
- un curry rouge thaïlandais aux blancs de poulet
- une volaille de Bresse truffée

Enfin vous voyez le tableau ?
c'est sans espoir de guérison alors j’accepte mon surnom de gallinacée avec le sourire et une pensée pour mes amies qui me manquent toujours autant l'été fini

Hier soir je me suis attaquée à un classique américain :
" le Kentucky fried chicken
et c'est sans honte que je vous donne la recette, elle vaut bien toutes les autres recettes.

Découper des cuisses en deux, salez & poivrez, trempez dans un mélange œuf + lait et finissez par rouler les morceaux dans de la chapelure (spéciale friture, assez grossière ou une chapelure japonaise que je trouve dans les boutiques asiatiques, excellente !)
Je fais un mélange d'épices avec de la muscade râpée, du paprika, du cinq épices et le mélange à cette chapelure...
On frit et on égoutte et on sert très chaud ou froid .

Read more...

Un avant goût d'automne... et un coup de fouet !



Avec quelques pommes et un bon coup de fouet voilà un gâteau très automnal...

Prenez pommes ou poires en tranches, fouettez 3 œufs avec 250 gr de sucre en mousse, ajoutez du sucre vanillé, puis 250 gr de beurre fondu, fouettez toujours et encore...
Mettez le four à 200°...
Mélangez 320 gr de farine, un sachet de levure chimique, 1 c.à c de bicarbonate
Fouettez les ingrédients ensemble et à votre gout, ajoutez un grosse c.à soupe de rhum, whisky ou fleur d'oranger, fouettez le tout...
sur une plaque ou plat beurré mettez la pâte et dressez les pommes en lignes, saupoudrez de sucre et enfournez 30 mn environ...

Servir avec de la crème, de la glace ou de la chantilly ou nature...

Read more...

Une terrine de fin d'été.....


Il me restait quelques aubergines, tomates et du cresson frais de fontaine, peu de temps et une envie de terrine qui me taraude depuis des jours. Je suis allée chercher un peu de porc haché et du bœuf haché et mon papeton à la farce de viandes et d'herbes était fait !

Un "cappuccino" de Cresson à l'entrée et ma Terrine ont fait un repas du soir rapide...
Logiquement on tranche les aubergines et on les laisse dégorger dans du gros sel - pour enlever l'eau et l'amertume - ,mais j'ai trouvé qu'en les mettant quelques minutes au micro-ondes et en les égouttant ensuite, on arrive au même résultat le sel en moins... Ce qui n'est pas négligeable et puis c'est rapide et diététique .........

Ensuite j'ai huilé un moule à savarin et tapissé les parois d'aubergines, j'aurais dû les faire griller d'abord mais le temps me manquait, et un petit truc en plus, je prépare souvent un hachis d'ail et de persil que je mélange à une panure de pain ou de biscottes séchées, et je tapisse le moule de cette chapelure (un truc de mon grand-père !) et qui donne un croustillant à la terrine...
J'ai mélangé le porc, le bœuf, la mie de pain trempée dans du lait et essorée, un œuf, un peu d'ail et de persil, de la muscade râpé, sel & poivre, et farci ma terrine, et ensuite recouvert le tout d'aubergines, enfourné au four à 180° jusqu’à ce qu'elle dore correctement, laissez refroidir et mettre au frais minimum une heure, le mieux serait une nuit...
A servir avec un coulis de tomates chaud ou froid, une salade ou sur des tranches de pain de campagne grillé ......

Bien provençal ce petit plat...

Read more...

Picture

Picture

About This Blog

Créatrice & directrice de " Simply in food ", je travaille comme Auteur & Consultante Culinaire ...
Je vis dans le Luberon et partage mon amour du Bio , du Beau et du simplement bon ici sur ce site depuis Novembre 2005 . N'hésitez pas à me contacter :
garance7@gmail.com
ou pour toutes questions professionnelles retrouvez moi sur http://www.simplyinfood.com
















  © Blogger template Shush by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP