En mémoire de Catherine Petit...


Je suis ce que l'on appelle une fille DES du nom de l'hormone de synthèse que l'on a administré à ma mère pendant sa grossesse et qui m'a empoisonné la vie et celle de ma fille AMBRA, qui elle en est morte...
Nous sommes des millions d'enfants dans le Monde, 2 générations de sacrifiés voire 3 et plus, à souffrir de "pathologies" diverses (cancer de l'utérus, malformations diverses de l'appareil génital, stérilité et difficulté à procréer)
C'est un énorme scandale mondial que l'on tait et la FRANCE s'est rendu coupable de n'avoir arrêté sa distribution qu'en 1979, alors que de nombreux pays avaient tiré la sonnette d'alarme dès les années 50...

J'ai beaucoup milité, je me suis battu pendant longtemps et puis face aux laboratoires et leur concupiscence, je me suis tue et aujourd'hui à 42 ans, je subis le fait que je n'aurais jamais d'enfants, je ne serais jamais mère, ni grand mère, et je suis suivie pour toutes sortes de soucis médicaux (tumeurs, nodules, etc...)
Je m'en sors bien, je suis forte et tenace, heureuse de vivre et toujours prête à me battre. Certaines de mes copines DES, elles qui subissent le même sort s'en sortent parfois moins bien, ont intenté un procès aux laboratoires concernés. D'autre adoptent, passent par le parcours du combattant et s'essaient à la PMA sans succès parfois. Ymane ma copine a eu de la chance, elle est maman d'un merveilleux petit Hugo.

Et puis au détour de forums nous réunissant, j'ai rencontré Catherine ou Crouc comme nous l'appelions...
Une fille forte et douce à la fois, pleine de vie, d'empathie pour les autres. Un humour tenace et vif, une belle fille avec un cœur immense.

Crouc est décédée a 33 ans d'un cancer le 28 novembre 2004 - voir les articles à son sujet sur Désagora http://desagora.free.fr -
Elle a toute sa place parmi nous aujourd'hui et je sais qu'elle manque à beaucoup.
Une pensée à Val sa compagne et à sa famille.

PS: Nombreux et nombreuses sont ceux qui sont nés sous Distilbéne et cela sans le savoir, le sujet étant tabou dans de nombreuses familles. Nos mères culpabilisent et nous ont caché notre exposition au DES ou ne pensaient pas qu'elles avaient été empoisonnées. Si vous savez ou suspectez que vous souffrez de quelconque problème gynécologique, n'hésitez pas à demander à votre mère si elle a durant sa grossesse pris des cachets ou subi des injections, cela pourrait être la fameuse molécule Du Diethilstilbestrol.
Savoir, c'est pouvoir se soigner en connaissance de cause. Par contre ce problème ne concerne que les filles ou garçons nés avant 1979.

Enregistrer un commentaire

Picture

Picture

About This Blog

Créatrice & directrice de " Simply in food ", je travaille comme Auteur & Consultante Culinaire ...
Je vis dans le Luberon et partage mon amour du Bio , du Beau et du simplement bon ici sur ce site depuis Novembre 2005 . N'hésitez pas à me contacter :
garance7@gmail.com
ou pour toutes questions professionnelles retrouvez moi sur http://www.simplyinfood.com
















  © Blogger template Shush by Ourblogtemplates.com 2009

Back to TOP